fbpx
ART & CULTURE

Le Mariachi…plus qu’un groupe musical, une culture à part entière

Le Mariachi...plus qu'un groupe musical, une culture à part entière!

Le nom Mariachi regroupe plusieurs éléments: Il représente non seulement un style de musique mexicaine et les musiciens qui le composent (pas n’importe lesquels…ceux qui participent et perpétuent le folklore mexicain), mais aussi tout un monde de traditions, ce qui résume à eux seuls le Mexique.

Le saviez-vous?

Depuis Novembre 2011, le Mariachi, musique à cordes, chant et trompette” a été inscrit par l’Unesco sur la Liste Représentative du Patrimoine Culturel Immateriel de l’Humanité.

Il y a deux sortes de Mariachis: le Mariachi traditionnel, et le Mariachi moderne.

Le mariachi traditionnel conserve la tenue typique et les instruments utilisés depuis l’époque Novohispana, à savoir deux trompettes, deux à quatre violons, une vihuela (sorte de petite guitare), une à quatre guitares, et un guitarron. Comme vous pouvez le constater, des instruments à cordes uniquement.

Petit à petit les trompettes ont été ajoutées au Mariachi traditionnel, depuis les années 1930, ce que l’on appelle alors le mariachi moderne.

Ils interpretent des chansons déjà existantes de differents styles de musique: valses, boleros, folkloriques, variétés.

A l’origine, les mariachis étaient vetus de tenues typiques des paysans des Etats de Jalisco, Michoacan, Colima et Nayarit. La tenue était en toile de coton, et ils utilisaient des chapeaux de paille de blé ou de palme.

Au début du 20ième siècle, tout comme l’évolution des instruments, le costume lui aussi a changé et les mariachis ont commencé à se vetir de l’ habit de cavalier appelé “charro” (sorte de cow-boy mexicain), en apportant au costume ancien plus de couleurs et d’ornements…dont les fameux chapeaux que de nombreux touristes achètent en souvenir.

La plupart des Mariachis actuels s’habillent en blanc ou en noir.

Les “charros”, cavaliers à la mexicaine:

Actuellement, environ 30000 musiciens se dédient à ce style musical au Mexique. On en retrouve aussi beaucoup aux Etats-Unis, ainsi qu’une présence dans une dizaine de pays à travers le monde comme: Venezuela, Colombie, Guatemala, Nicaragua, Le Salvador, Equateur, Perou, Honduras, Costa Rica, Espagne.

Dans la ville de Guadalajara, chaque année a lieu la Rencontre Internationale du Mariachi et la “Charreria” (monte à cheval façon mexicaine).

Cet évènement se déroule en 2 étapes:

  1. aspect sportif: avec des rencontres et compétitions de “charros” (cavaliers à la mexicaine)
  2. aspect musical: avec des concerts et présentations de groupes de mariachis.

Lors de cette rencontre, viennent des groupes de pays tels que la Serbie, Finlande, Colombie, Equateur, Espagne, Japon et autres pays de toute l’Amérique Latine.

En plus des concours et concerts, des ateliers sont aussi organisés afin d’aider les groupes non mexicains à améliorer leur style, leur technique interprétative et leur tenue vestimentaire.

Dans la ville de Mexico, on rencontre tous les jours des mariachis dans la rue, surtout sur la place Garibaldi, dans le centre historique. Là, surtout le soir, on y voit différents groupes de mariachis, plus ou moins nombreux, plus ou moins chers, et ils attendent d’être embauchés pour la soirée.

D’où vient le nom Mariachi?

 

Une des hypothèses serait que durant l’époque de l’Invasion française (qui a pris fin  en 1862), lors d’un mariage dans un village de l’Etat de Jalisco, des soldats français seraient arrivés et, surpris par une telle ambiance de fête lors de laquelle les musiciens jouaient évidemment un role important, ils ont demandé en quel honneur était organisée cette soirée. Leur interlocuteur a repondu en français “ c’est un mariage”, et c est ainsi que les français ont denommé le groupe de musique, qui a dérivé en “marriach” puis “mariachi”

 

Une autre hypothèse viendrait du maya, plus particulièrement du mot “mariamchi” traduit comme “ceux qui sont du même sang que moi”.

 

Aussi, cela pourrait venir de la chanson “El principio” (“Le Début”) de Juan Gabriel, dans laquelle il dit que le mariachi signifie “jour de fête” dans la langue Otomi, mais tout comme d’autres versions, il n’y a aucune base sûre pour l’affirmer.

Quelques chansons connues à travers le monde

Cielito Lindo, de Elpidio Ramirez

El Rey, Caminos de Guanajuato, Paloma Querida, de Alfredo Jimenez

Amorcito Corazon, de Manuel Esperon

Por un amor, de Gilberto Parra Paz



Comme vous avez pu le constater, la musique et la culture du Mariachi est plus qu’un genre musical, c’est une tradition et une expression culturelle qui représente les mexicains à travers le monde, et donne une identité comme pays.

Visiterlemexique.com est fière de vous faire partager des traits de la culture mexicaine à travers quelques articles.

Crédits images: Lars Poulgman / R.Villar / S.J Rowe

Partager l'article :

Similar Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :