Les tortues du Quintana Roo:

une espèce de plus en plus rare et protégée.

Une des choses incroyables au Mexique, c’est sa variété. Tant au niveau des climats, des paysages, des communautés indigènes, des dialectes, que des activités possibles à réaliser. Concernant les activités aquatiques, rien qu’à Playa del Carmen dans le Quintana Roo, il est possible, selon la période de l’année, de nager par exemple avec les requins baleine, les tortues, ou encore rencontrer un bon nombre de dauphins, de crocodiles, une large variété d’espèces d’oiseaux, et j’en passe.

Dans cet article, nous allons nous dédier à nos chères tortues, mais attention, je ne parle pas des petites tortues de jardin que vous connaissez en France, mais bien des grosses tortues de mer.

Dans le monde, il existe huit espèces de tortues marines, parmi lesquelles sept vivent sur les côtes mexicaines du Pacifique, du Golfe du Mexique et des Caraïbes. C’est le seul pays qui en accueille autant! Les plages du Quintana Roo reçoivent la tortue Caguama, la Blanche, la  Carey et la Luth.

Presque tout au long de l’année vous pouvez nager avec si vous le souhaitez. Il est important d’être conscient que malheureusement, au fur et à mesure des années cela les dissuade de rester dans notre destination puisque nous envahissons leur environnement. Si vous souhaitez vraiment respecter la nature, évitez cette activité. Par contre évidemment, vous avez l’opportunité de les observer dans leur environnement naturel, par exemple à Sian Kaan, réserve de la biosphère proche de Tulum.

 Un autre moment idéal pour les voir dans leur état naturel, un moment incroyable d’ailleurs, c’est quand elles viennent pondre leurs œufs, de mai à septembre, sur certaines plages du coin; par exemple à  Akumal ou Puerto Morelos.

La plage d’Akumal est simplement magnifique…sable fin, eau turquoise…sans parler de ses fonds marins. En effet, Akumal en maya signifie “la maison des tortues”; comme son nom l’indique, c’est l’endroit idéal pour les observer et nager avec parfois.

La baie d'akumal

Akumal a été victime de son succès et la nage avec les tortues a été suspendue pendant quelques mois début 2017. Maintenant il est à nouveau possible de participer, mais des mesures ont enfin été prises par les autorités pour plus règlementer et limiter cette activité, puis rendre les visiteurs plus responsables et respectueux. Il est normal qu’avec une telle affluence de touristes, les tortues commençaient à fuir. D’ailleurs, il est important de savoir que si un jour vous allez nager avec, il est interdit de les toucher, maintenez une distance avec elles pour éviter de les envahir, et ne mettez pas de crème solaire, afin de protéger l’écosystème, même de la biodégradable.

 

Chaque année, la libération des tortues est une belle célébration. Aussi bien des locaux que des touristes et des volontaires d’associations se réunissent en suivant les instructions des responsables des nids, pour que les bébés des tortues puissent retrouver leur élément naturel en toute tranquillité. Quand on pense qu’elles nagent des milliers de kilomètres pour pondre sur nos côtes, au même endroit où elles sont nées…et après ces efforts encore creuser un trou dans le sable avec leurs petits nageoires, puis pondre une centaine d’oeufs, puis reboucher le trou…et finalement avec encore un peu d’effort rejoindre la mer et retrouver le large. Moment magique, attendrissant, on aurait envie de les aider !

Evidemment, il y a bien d’autres plages au Mexique où vous aurez l’occasion d’observer cet évènement, sur les côtes de Oaxaca, de la Basse Californie, Puerto Vallarta, entre autres. Si vous êtes ici dans la Riviera Maya, n’hésitez pas à nous contacter pour connaître les meilleurs options !

tortue en pondaison

Images © : Robert Baker / Chris McDermitt

En partenariat avec Amazon :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :